Séminaire axe 1


La sixième séance du séminaire de l'axe "information et communication dans les organisations", portant sur "gouvernementalité et communication" se tiendra ce jeudi 23 mai, de 9h00 à 13h00 dans les locaux du département Infocom à Roubaix.

Catégorie : Actualités du Laboratoire


Séminaire Axe 1

Information et communication dans les organisations

 


"Gouvernementalité et communication"

jeudi 23 mai 2019

de 09h00 à 13h00

département Infocom, Roubaix (métro : Eurotéléport)

 

 

La sixième séance du séminaire de l'axe "information et communication dans les organisations", portant sur "gouvernementalité et communication" se tiendra ce jeudi 23 mai, de 9h00 à 13h00 dans les locaux du département Infocom à Roubaix.

 

Durant cette séance nous reviendrons dans un premier temps sur le rôle des pouvoirs publics dans le gouvernement des conduites à travers l'analyse de deux types de situations qui engagent des dispositifs info-communicationnels, des pratiques, des acteurs et des publics différents. Ainsi,

Myriam Hernandez (GERiiCO - Univ. Lille) interviendra sur  La communication publique gouvernementale comme instrument de gouvernementalité : le cas des campagnes pour prévenir les violences faites aux femmes.
résumé : Analysant les campagnes pour prévenir les violences conjugales en France (2007-2012) et au Chili (2006-2010), la communication présente l’instrument informatif et communicationnel (Lascoumes et Le Galès, 2004 ; Hernández Orellana, 2017), lequel participe à la création de formes de gouvernementalité. Ce travail s’inscrit dans un courant en SIC qui s’est construit à partir de l’étude des rapports de pouvoir entre l’Etat et les individus, cette approche permet d’envisager les campagnes de communication publique comme le lieu où se « matérialise » symboliquement ce rapport de pouvoir, mais aussi comme une composante de celui-ci (Ollivier-Yaniv, 2014).

 

Puis, Céline Matuszak (GERiiCO - Univ. Lille) interviendra sur Des dispositifs d'éducation aux médias au regard de la notion de gouvernementalité.

résumé : Il s’agit de mettre à l’épreuve le concept de gouvernementalité au regard d’une éducation aux médias et à l’information qui a été amenée à se développer dans l’urgence des situations vécues par des enseignants et des éducateurs après l’attentat de Charlie Hebdo (2015) jusqu’à aujourd’hui. L’école et les lieux dédiés à l’éducation au sens large (association, structures jeunesses) se sont emparées à différents niveaux et avec différents objectifs de dispositifs, d’espaces, d’outils mis à disposition ou fabriqués en interne par des structures pour « développer le sens critique ; amener les jeunes à consommer différemment les images et l’information ; « vacciner » contre les fake news ». Comment ces dispositifs sont structurés pour éduquer ou ré-éduquer une partie des citoyens ? Comment participent-ils à une forme de gouvernement ce de qui serait à penser, à dire face aux images et aux différents processus médiatiques ?

 

Enfin, dans un second temps, les liens de la gouvernementalité et de la communication seront abordés en contexte organisationnel et managérial en regard des phénomènes de souffrance au travail :

Siham Razouk (Préfics/Rennes 2 & Université de Lille) interviendra sur Communication, gouvernementalité et souffrance en contexte organisationnel.